Accueil > Projet Erasmus+ : GreenAbility

Projet Erasmus+ : GreenAbility

Trois pays de l’Union Européenne et quatre partenaires se mobilisent pour combattre la précarité énergétique grâce au projet ‘GreenAbility’ financé par le programme Eramus+.

Ils vont développer des outils pour aider les travailleurs sociaux à traiter les problèmes de consommation d’énergie et d’efficacité énergétique.

La précarité énergétique est un problème socio-économique croissant, affectant plus de 50 millions de foyers européens, et un européen sur 10.

Défini par l’UE comme « un ensemble de conditions dans lesquelles les personnes et les familles ne sont pas capables de chauffer correctement ou bien de satisfaire d’autres besoins énergétiques dans leurs foyers à un coût abordable », la précarité énergétique est un défi sociétal majeur, à affronter en urgence.

La précarité énergétique a des conséquences importantes sur la santé et l’environnement, qui impactent à la fois les familles à bas revenus et les associations caritatives fournissant des prestations sociales pour les enfants, les jeunes, les personnes âgées, les familles, les handicapés et les défavorisés, aussi bien dans leurs foyers que dans les structures d’accueil spécialisées.

Pour résoudre ce problème, quatre organisations de l’EU se sont associées dans le projet ‘GreenAbility’ qui a été financé récemment par le programme Erasmus+ de l’EU.

Ce projet consiste en la création d’un programme éducatif, basé sur la collaboration et l’échange entre des partenaires experts dans la fourniture de prestations sociales, à partir d’une approche environnementale, et en traitant ces problèmes aussi bien vis-à-vis des familles modestes qu’à l’intérieur des communautés hébergeant des personnes vulnérables dans des structures d’accueil spécifiques.

Les partenaires du projet ‘GreenAbility’ sont :  

  • Fratello Sole, un consortium italien d’associations, fondé dans l’objectif de réduire la précarité énergétique au sein des prestataires sociaux – qui est le coordinateur du projet.
  • Ecodes, une association espagnole indépendante, travaillant pour le développement durable dans le cadre du projet « Pas de foyer sans énergie ».
  • Secours Catholique Français et Réseau Eco Habitat, une initiative française visant à aider les familles propriétaires les plus pauvres à améliorer l’efficacité énergétique et l’accessibilité de leur logement.
  • ENEA, l’Agence Nationale Italienne pour les Nouvelles Technologies, l’Energie et le Développement Economique Durable, qui est pleinement engagée dans la lutte contre la précarité énergétique.

Ce partenariat international coopérera pour identifier les questions relatives à la Précarité Energétique les plus critiques, ayant un impact direct ou indirect sur la qualité de vie, le bien-être et le lien social des familles modestes et des personnes défavorisées.

Ce projet fournira aux bénéficiaires – dirigeants des associations caritatives, travailleurs sociaux, soignants et bénévoles – des méthodes, recueils de meilleurs pratiques et expertises, rassemblés dans deux boîtes à outils contenant un éventail de solutions pour une activité éducative spécialisée.

Les travailleurs sociaux soutenant les foyers modestes obtiendront la capacité de fournir des conseils, de l’assistance et des contacts pour la réduction de la consommation et des coûts d’énergie domestique – alors que souvent les familles n’ont pas accès aux services existants.   

Parallèlement, les associations caritatives impliquées dans l’assistance aux personnes vulnérables habitant ou fréquentant des structures dédiées, apprendront comment gérer les coûts d’énergie (factures, entretien des installations de chauffage, etc). Ces frais ont un impact important sur les budgets des associations elles-mêmes, et freinent ainsi leur action sociale.

Le projet ‘GreenAbility’ a été lancé en octobre 2019 et durera 29 mois.

Ses conclusions finales seront présentées à Rome en décembre 2021.