« Si je n’étais pas accompagné, j’aurais baissé les bras »

Vous aviez certainement suivi cette famille dans Le Monde. Il s’agissait de Jean-Luc, père d’une famille de 5 enfants, divorcé, sans profession et vivant en situation de grande précarité énergétique. Il n’arrivait plus à se chauffer, lui et sa famille, et devait récupérer l’eau qui s’infiltrait au moyen de «baignoires de bébé et bassines» lors des temps de pluie. Sa maison insalubre et mal isolée était envahie par la moisissure et ne permettait plus à cette famille de vivre dans des conditions saines.

« Si je n’étais pas accompagné [par Réseau Eco Habitat], j’aurais baissé les bras. Il y a un vrai manque d’information par l’État et chercher des artisans c’est très compliqué ». Les conditions se dégradant, Réseau Eco Habitat et un bénévole ont pris en charge la famille dont les besoins financiers pour les travaux sont estimés à hauteur de 60.000€. Grâce à la recherche de moyens de financement de Réseau Eco Habitat, le dossier de Jean-Luc a été déposé à l’ANAH et est en cours de validation. La planification des travaux pourra bientôt démarrer.

Comme Jean-Luc, la Fondation Abbé Pierre estime que 6 millions de personnes sont touchées par la précarité énergétique en France. Réseau Eco Habitat et les bénévoles sur le terrain agissent pour sortir de manière durable les plus démunis de la précarité énergétique. Au quotidien nous mobilisons les moyens de financement et accompagnons les foyers tout au long du projet d’amélioration de leur habitat. En 4 ans, plus de 87 familles ont été soutenues en Picardie. Aujourd’hui le réseau a besoin de vous pour se développer dans l’Hexagone et aider toujours plus de concitoyens à sortir de cette précarité.

Vous voulez aider d’autres familles dans la même situation et participer activement à la lutte contre la précarité énergétique autour de vous ? Votez pour notre projet en cliquant ici : https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr/projects/plan-climat/collect/depot-des-projets/proposals/reseau-eco-habitat