Bientôt un logement réhabilité pour Nathalie et ses filles

En décembre 2017, le journal Le Monde relatait la situation poignante de Nathalie et de
ses trois filles qui vivent en situation de grande précarité énergétique. L’article décrit le quotidien
difficile de la famille qui se contente d’une bâche pour unique toiture. Infiltration, humidité et
accumulation de crédits pour payer les factures énergétiques impactent la santé des enfants et
l’état psychologique de la famille qui s’isole de plus en plus. Réseau Eco Habitat estimait alors
que 55.000€ de travaux étaient nécessaires afin de venir en aide à cette famille et lui permettre
de sortir de la précarité énergétique de façon pérenne.
Cinq mois plus tard, le dossier de Nathalie a bien avancé ! L’ANAH (Agence Nationale de
l’Habitat) a accepté le dossier et financera la majeure partie des travaux, au côté d’associations
mais aussi de l’entourage de Nathalie. La prochaine étape pour la famille sera de participer à la
planification des travaux qui débuteront très prochainement.
Comme Nathalie, la Fondation Abbé Pierre estime que 6 millions de personnes sont
touchées par la précarité énergétique en France. Réseau Eco Habitat et les bénévoles sur le
terrain agissent pour sortir de manière durable les plus démunis de la précarité énergétique. Au
quotidien nous mobilisons les moyens de financement et accompagnons les foyers tout au long
du projet d’amélioration de leur habitat. En 4 ans, plus de 87 familles ont été soutenues en
Picardie. Aujourd’hui le réseau a besoin de vous pour se développer dans l’Hexagone et aider
toujours plus de concitoyens à sortir de cette précarité.

 

Le Monde
Vous voulez aider d’autres familles dans la même situation et participer activement à la
lutte contre la précarité énergétique autour de vous?

Votez pour notre projet en cliquant
ici : https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr/projects/plan-climat/collect/depot-des-projets/proposals/reseau-eco-habitat

 

Mon projet pour la planète est un appel à projet lancé par le ministère de la Transition écologique
et solidaire, l’Ademe et l’Agence française pour la biodiversité. Cette démarche propose à des
personnes morales (association, start up…), de déposer leur projet sur la plateforme dédiée,
dans trois domaines : l’énergie, l’économie circulaire et la biodiversité. Les projets lauréats sont
choisis par les citoyens et ceux ayant reçu le plus de votes bénéficieront d’un accompagnement
financier de l’Ademe et de l’Agence française pour la biodiversité